Le Domaine

Accueil - Comte Armand - Le Clos des Épeneaux

Histoire

Le Domaine des Epeneaux doit son nom au Clos des Epeneaux, magnifique parcelle de cinq hectares constitués par Nicolas Marey, à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème.
En 1828, Le Clos des Epeneaux et ses bâtiments, situés au centre du village de Pommard et connus sous le nom de Fief de Rancy, font leur entrée dans le patrimoine de la famille du Comte Armand.
Le Domaine reste ainsi constitué jusqu'en 1994, où il est d'abord agrandi par des vignes situées à Volnay, puis avec des parcelles du village d'Auxey-Duresses.
Aujourd'hui, le Domaine des Epeneaux s'étend sur une surface totale de 9 hectares et s'attache à élaborer des vins qui soient, pour chacun, l'expression fidèle de son terroir.

Philosophie

Au côté de ce spectacle harmonieux, de cette relation intime que possède la vigne avec son environnement cosmo-tellurique, on ne peut s'empêcher de penser aux hommes qui l'accompagnent et la guident dans sa quête de perfection.

Nous récoltons aujourd'hui la sagesse de tous ceux qui nous ont précédés et laissés entre les mains des terres vibrantes de vitalité ainsi qu'un végétal soigneusement sélectionné au fil des générations et adapté subtilement à chaque parcelle.

La suite, c'est un peu comme une grande symphonie, où le climat donne le rythme, le terroir, l'harmonique, et la vigne prend le rôle de premier violon. Le chef d'orchestre, c'est toute l'équipe qui travaille passionnément chaque jour, pour vous offrir la plus fine et délicate expression de leur compagne la plus proche, la vigne.

« Seul dans le domaine végétal, le vin permet à l'homme de comprendre la véritable saveur de la terre. » Colette

Avoir le rôle de chef d'orchestre impose de savoir composer harmonieusement avec les talents de chaque partie de son environnement. Une relation intime, voire charnelle doit s'initier.

Il ne faut jamais perdre de vue que le vin se fait avant tout à la vigne, et ne pouvant contrôler les conditions climatiques, la réflexion doit se focaliser essentiellement sur le végétal et bien entendu le sol.

Ce dernier n'assure pas uniquement la notion de « support », mais il est le lieu d'une immense diversité et complexité, tant au niveau géologique que biologique. Soucieux d'optimiser le niveau de vie de nos sols, nous n'utilisons aucun herbicide, et le labour qui peut être mécanique ou manuel suivant les parcelles, est de rigueur.

De même aucune molécule de synthèse n'est employée en protection phytosanitaire (contrôle ECOCERT). Avoir une vigne équilibrée, c'est aussi avoir une vigne saine.

La réintroduction de plantes ornementales, médicinales, d'arbres fruitiers et d'abeilles par un rucher, nous permet de minimiser les interventions à de simples tisanes (ortie, pissenlit,…) ou décoctions (prêle, osier,…) pour la plupart.

Les faibles rendements permettent un suivi rigoureux de la vendange, et sauf accident climatique grave, d'élaborer chaque année des vins reflétant notre ambition passionnelle de qualité.