2013

Comme 2012, 2013 aura été compliqué et difficile à gérer pour l’ensemble des appelations, mais le résultat sera globalement légèrement supérieur au millésime précédent. Les équilibres sont plutôt meilleurs, même si les vins sont un peu moins puissants que les plus réussis des 2012.

Ici aussi on a eu droit à un millésime très tardif (vendanges en octobre) après un été « poussif ». Sans parler de la grêle qui a une fois de plus affecté Volnay et Pommard.

tempus tristique elit. massa Donec libero. Praesent risus. Défilement vers le haut