2009

Durant tout le cycle végétatif, la vigne a bénéficié de bonnes conditions météorologiques, avec soleil et chaleur durant l’été. En septembre, la maturité était optimale avec de bons équilibres sucres/acides/arômes. La récolte s’est déroulée de façon plutôt sereine. La pression des maladies, assez importante au printemps, a été contenue et les conditions climatiques estivales ont ensuite évité l’apparition de foyers de pourriture, diminuant d’autant le risque de développement des maladies présentes en début de campagne.

Pour les rouges, les robes profondes et brillantes ainis que les arômes de fruits rouges et noirs bien mûrs (encore un peu prématurés à ce stade) laissent cependant augurer d’une belle qualité d’ensemble. En bouche, les vins ont montré un beau développement, de la complexité, des tanins soyeux. La sensation de plénitude, appuyée par des longueurs confortables, domine.

Pour les blancs, le profil aromatique augure d’un joli avenir. Les vins se structurent sur la rondeur et l’amplitude, avec une bonne vivacité.

ut dictum in Curabitur Donec neque. Défilement vers le haut